boutiqueboutiqueboutique

Livre Merce Cunningham

COMMANDER

CHORÉGRAPHIER POUR LA CAMÉRA
Merce Cunningham

Conversation avec Annie Suquet et Jean Pomarès

Figure artistique majeure de la seconde moitié du XXe siècle, le danseur et chorégraphe américain Merce Cunningham (1919-2009) s’intéressa aussi, tout au long de sa vie, aux progrès de la technologie – de l’audiovisuel à la modélisation en 3D et au multimédia – comme moyens d’enrichir sa création chorégraphique.
Avec Westbeth et Blue Studio, les premiers films qu’il réalise avec Charles Atlas au milieu des années 1970, Merce Cunningham est considéré comme l’inve teur de la «vidéo-danse». C’est dire le prix de ses réflexions sur les singularités de la danse filmée, qu’il s’agisse d’adapter des œuvres créées pour la scène ou de chorégraphier directement pour la caméra.

Le 17 novembre 1996, il était justement l’invité d’une rencontre publique au Centre Pompidou, organisée dans le cadre de la manifestation Vidéodanse, films de danse, sur le thème «Chorégraphier pour la caméra ». Cet ouvrage reprend l’intégralité des propos tenus par Merce Cunningham à cette occasion et les prolonge par des textes de ses interlocuteurs d’alors, Annie Suquet et Jean Pomarès, qui reviennent, chacun à sa manière, sur l’œuvre filmée de cet immense artiste.

Présenté par Myriam Blœdé, l’ensemble est illustré par des images de films réalisés par Cunningham avec Charles Atlas ou Elliot Caplan.

Danseur formé à la danse moderne (écoles américaine et allemande) et au baratha natyam, puis au classique, à la technique Graham, au khatakali et à la notation Benesh, Jean Pomarès a également suivi l’enseignement de Karin Waehner et celui de Mirjam Berns, professeur au studio Cunningham de NewYork. Interprète dans différentes compagnies, en France et à l’étranger, il a chorégraphié une trentaine de pièces entre 1969 et 1985. Inspecteur pour la danse au ministère de la Culture et de la Communication de 1991 à 2008, il enseigne depuis 1972.

Historienne de la danse, Annie Suquet a été accueillie comme chercheure en résidence à la Merce Cunningham Dance Foundation à New York pendant trois ans. Elle est l’auteur de « Le corps dansant: un laboratoire de la perception », in Histoire du corps, t. III, Seuil, 2006 ; de Chopinot, Cénomane, 2006 ; et de L’Éveil des modernités : une histoire culturelle de la danse (1870-1945), Centre national de la danse, 2012. Elle a également traduit chaque petit mouvement de Ted Shawn, Complexe/CND, 2006.

Créé par Merce Cunningham (1919-2009) en 2000 pour détenir et gérer les droits de son œuvre (plus de 150 chorégraphies et près de 800 Events), et veiller à la transmission de son héritage, le Merce Cunningham Trust a pour mission de préserver, valoriser et garantir l’intégrité des œuvres de Merce Cunningham, et de rendre ces œuvres accessibles dans l’intérêt du public. (www.mercecunningham.org).

| FACEBOOK | CONTACT |